Historique

Le Festival de la bande dessinée francophone de Québec (FBDFQ) est né en 1988, de l’initiative de madame Sonia Gagnon et de feu monsieur Réal Fillion, un collectionneur et fin connaisseur en la matière. L’association entre Monsieur Fillion et madame Gagnon a permis de créer à Québec, dans un centre commercial de la région, un premier événement grand public dédié au 9e art. Au fil des années, le FBDFQ a su forger sa place sur la scène nationale et internationale. D’un humble événement regroupant une dizaine d’auteurs et quelques activités parallèles, le FBDFQ est devenu une manifestation réputée pour la quantité et la qualité de ses invités et de ses activités.En plus d’y accueillir de nombreux grands noms de la bande dessinée européenne tels que Gotlib, Roba, Mézières, Greg, Moebius, Loisel et Tibet, le FBDFQ a toujours fait une place de choix aux auteurs franco-canadiens. Plusieurs jeunes auteurs d’ici y ont été salués pour devenir aujourd’hui des créateurs reconnus et admirés. Julie Rocheleau, VoRo, Leif Tande, Thierry Labrosse, Michel Rabagliati et Jimmy Beaulieu en sont quelques exemples.

Des expositions d’une grande qualité ont été présentées à l’occasion du FBDFQ dans des endroits très diversifiés, dont le Musée de la Civilisation, le Musée national des beaux-arts du Québec, l’Hôtel de Ville de Québec, la Bibliothèque de Québec, le Cercle et divers lieux culturels de la ville. Les gens ont pu y admirer de nombreuses planches originales, des œuvres collectives, des créations originales, des photos, etc.

De plus, un volet animation s’est développé au fil des ans pour rendre accessible le 9e art et assurer une interactivité entre le public et les auteurs. Animations jeunesse, rencontres d’auteurs, ateliers de création, dessins en direct, tables rondes, Impro BD, spectacles vivants et remise des prix Bédéis Causa ont permis aux gens de Québec de découvrir et d’explorer les différentes facettes de la bande dessinée.

En 2005, après avoir présenté pendant plusieurs années le centre de son événement dans des centres commerciaux de Québec (13 ans à Place Fleur-de-Lys et 4 ans à Place Laurier), le FBDFQ a réalisé une transition importante de ses activités vers le Centre des congrès de Québec, à l’occasion du Salon international du livre de Québec (SILQ). En plus de mieux répondre aux besoins des auteurs, des éditeurs et du public, ce changement majeur a permis de donner un nouveau souffle à l’événement et à l’organisation.

Depuis, le FBDFQ étend ses activités en collaborant avec de nouveaux partenaires, dont la Ville de Québec, le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée de la civilisation et les centres d’artistes de la capitale, afin de rejoindre un plus large public à la bande dessinée et bonifier sa programmation. En s’associant à diverses activités relatives au 9e art, en créant des spectacles originaux et en mettant des expositions à la disposition d’autres événements, le FBDFQ développe aussi maintenant des actions sur une base annuelle.

Au fil des ans, le FBDFQ a amorcé des partenariats avec certains organismes hors Québec associés à la bande dessinée. Des liens ont ainsi été tissés entre autres avec des festivals du Canada (Toronto Comic Arts Festival), de France (Lyon BD, Quai des Bulles à Saint-Malo, Colomiers BD, etc.) et de Suisse (Delémont’BD). Par ces contacts, des projets fédérateurs, la venue d’auteurs et leur témoignage, le FBDFQ a réussi à établir la Ville de Québec comme le lieu incontournable de la bande dessinée francophone en Amérique du Nord.

En 2011, à l’occasion de son 25e anniversaire, l’événement a remporté le Prix Ville de Québec, visant à souligner le dynamisme, la qualité et l’originalité du travail d’un organisme, lors des Prix d’excellence des arts et de la culture des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches. En 2013, lors du même gala, le directeur de l’organisme, Thomas-Louis Côté, a remporté le Prix du développement culturel du Conseil de la culture (Prix François-Samson), visant à reconnaître le travail d’une personne dont l’initiative récente a eu un impact significatif sur le développement culturel d’un organisme et d’une discipline.

En 2017, le FBDFQ célébrera son 30e anniversaire.

Les affiches